fr     uk

Apertura Edena

 

Apertura Edena Apertura Edena Apertura Edena Apertura Edena


  Présentation
Présentation
Présentation
Présentation


 

 -  Présentation   

L’ébénisterie reprend le profil, maintenant bien connu, des autres produits Apertura: Deux flancs galbés et des faces avant et arrière non parallèles.

Les panneaux constitués d’un multiplis de fines couches de Médium haute densité, sont mis en forme sous pression, pour atteindre des épaisseurs de 25 à 44mm. Cette structure lamellaire permet de casser les ondes vibratoires se propageant dans le matériau, et de rendre ces panneaux les moins émissifs possible. Les panneaux sont assemblés autour d’une ossature, constituée de cinq couples de forte épaisseur.

Pour une optimisation de l’écoulement des bruits solidiens, le caisson de l’Edena repose sur un cône central, positionné dans l’axe du centre de gravité. Les quatre pointes latérales n’ont comme unique fonction, que de stabiliser l’enceinte.

L’amortissement interne fait appel à des solutions originales et au mariage de différents matériaux pour éliminer les ondes stationnaires.

Edena est équipée d’un haut-parleur de grave-médium de 22cm, réalisé sur mesure. La membrane du type « Isotactic Matrix », utilise un nouveau matériau composite à base de polypropylène tissé et enduit. C’est un matériau qui associe légèreté, rigidité et un bon facteur d’amortissement. Qualités que nous avions déjà retenues pour Armonia et Onira. Ce haut-parleur bénéficie d’une puissante motorisation du type « Excel » (ferrite de 134mm de diamètre, bobine longue sur support titane et noyau bagué cuivre).

Le haut-parleur d’aigu est issu d’une nouvelle génération de tweeter ruban, qui utilise un sandwich Aluminium/Polymère. Plus linéaire et mieux amorti. L’association d’un circuit magnétique à base de terres rares et d’une membrane de seulement 18mg (10 fois inférieur à celle d’un tweeter à dôme) permet d’étendre la bande passante jusqu'à 40kHz avec un facteur d’accélération inconnu dans les technologies traditionnelles.

Le filtre, mis au point par Christian Yvon, reprend son architecture « DRIM ». Ce type de filtre, doté d’une ellipse sur une de ses branches, permet d’optimiser la plage de transition (pentes successives de 6dB, 12dB et 24dB par octave), et de minimiser l’intermodulation. La mise en phase rigoureuse permet de recréer une véritable image tridimensionnelle.

À l’écoute, Edena s’impose par sa spontanéité et son aisance. Nous retrouvons la signature sonore Apertura, avec une absence de coloration, un grave profond et tendu, de la transparence et de la résolution sur l’ensemble des registres.

Sa bonne sensibilité permettra d’associer Edena à des électroniques de puissance moyenne.